La rue du Combat n’a jamais connu de bataille sanglante.

C’était autrefois et tout simplement ” la carriero dou combas “, la rue au milieu de laquelle passait un ruisseau en creux servant sans doute de cloaque.

Des aberrations de ce type ne manquent pas à Draguignan.

Source : http://www.passionprovence.org/

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *