En 1657, le conseil de ville décida de transporter le commerce des grains depuis l’ancienne place du Marché, avec sa table de pierre à mesurer, jusqu’au Marché-Neuf et d’y construire une Halle aux grains. Elle fut construite à l’emplacement de deux maisons achetées en 1661. Mais après transformation, le local changea d’utilisation : on y trouve au début du XVIIIe siècle, un tonnelier et un sculpteur, puis à nouveau les Fermiers du grain jugés moins bruyants.

À la fin du XVIIIe siècle, les dracénois passionnés de musique voulurent en faire une Académie musicale. On y donna des concerts, des bals, on y joua la comédie. En 1866, elle devint une école municipale de garçons, et en 1872 le Tribunal de Commerce. Elle est de nos jours occupée par le Service municipal des Associations dracénoises. L’encadrement en pierre de taille de la porte et des fenêtres date de 1749 et provient de l’ancienne mairie, située sur la place du Marché et démolie en 1807.

Source : http://transenprovence.over-blog.com/

0 réponses

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *