La rue Hélène Vidal célèbre la résistante dracénoise (1918-1998) qui, le 16 août 1944, peu après le Débarquement de Provence, a informé les forces américaines situées à La Motte (Var) que la ville venait d’être libérée par les F.F.I. et qu’il était inutile que le bombardement massif préparé par l’US Army intervienne. Elle a ” sauvé ” la ville d’un bombardement qui aurait pu être désastreux pour la ville et ses habitants. Hélène Vidal est enterrée au cimetière de Draguignan.

Par décision du conseil municipal le 27 juillet 2009, et sur proposition de Thierry Fournier, directeur de l’école primaire Jean-Jaurès, un nouveau groupe scolaire est désormais nommé École Hélène-Vidal en hommage à la personnalité exceptionnelle de cette résistante Dracénoise.

Il fut rendu un vibrant hommage à “ cette jeune fille de la Dracénie, qui, exemple emblématique pour la jeunesse, a su défendre les valeurs de la République en risquant sa vie pour sauver celles de ses concitoyens “. Et pour perpétuer “ le devoir de mémoire indispensable aux générations futures “.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_rues_de_Draguignan

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *